Fédération de Recherche en Biologie de Toulouse

FR 3451 (UPS / CNRS)
Direction : Jean-Philippe GIRARD
Directeur-adjoint : Agamemnon Carpousis
Bâtiment IBCG - CNRS
118, Route de Narbonne
31082 Toulouse Cedex
05 61 33 59 88

Activité de la Fédération

La fédération est forte d'une grande visibilité ; la production scientifique représente plus de deux cents publications par an dans des revues internationales à comité de lecture dont plus de trente, ces derniers quatre ans, dans les revues généralistes de haut niveau tels que Nature, cell ou Science. Son objectif est de faire bénéficier la recherche en biologie de toutes les avancées des autres secteurs pour accroître les transferts dans les domaines des biotechnologies et de la santé : cancer, neurosciences, maladies infectieuses. cette fédération constitue également le socle dans le domaine de la formation, et se donne la mission de jouer un rôle moteur pour proposer un ensemble cohérent de filières en adéquation avec le potentiel de recherche.

Six laboratoires composent la fédération de recherche en biologie de toulouse pour aborder les nouveaux défis de la recherche en biologie en tirant profit de la synergie résultant de la complémentarité des compétences de chacun des laboratoires et du décloisonnement disciplinaire qui en résulte. les six laboratoires sont :

Effectif de la fédération : 590

Cette fédération regroupe 590 personnes dont environ 150 chercheurs CNRS et inserm, 90 enseignants chercheurs, 150 itA et iAtoS, 60 post-doctorants, 140 doctorants.

Spécificités : de la biologie structurale à la biologie des systèmes

Les plateaux technologiques

L'un des points forts des laboratoires de la fédération de recherche en biologie de Toulouse est d'avoir mis en place durant ces dernières années une politique très volontariste de développement complémentaire de plates-formes technologiques. La fédération poursuit et renforce cette politique pour maintenir les structures au plus haut niveau dans la compétition internationale.

Les quatre plates-formes sont labellisées IBiSA (infrastructures en biologie, santé et agronomie), avec pour trois d'ente-elles, leur site principal hébergé dans les laboratoires de la fédération.

Plate-forme Protéomique

Utilisant la spectrométrie de masse et les approches protéomiques, les projets de recherche portent sur la compréhension des processus biologiques impliqués principalement dans les domaines du cancer et de l'inflammation. En s'appuyant sur une équipe expérimentée de chercheurs et d'ingénieurs ainsi que sur un équipement de pointe, la plate-forme protéomique propose des stratégies correspondant à l'état de l'art dans les différents domaines suivant :

Plate-forme Intégrée de Criblage de Toulouse (PICT)

La plate-forme a pour vocation de mettre à la disposition de la communauté scientifique et médicale un ensemble de technologies permettant d'identifier et de concevoir des inhibiteurs de cibles pharmacologiques, ou des effecteurs de toute autre cible, et de caractériser leurs interactions. Les applications principales concernent la santé humaine, l'agriculture et l'environnement.

PICT propose ainsi une solution globale pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques et la compréhension de leurs interactions avec des cibles pharmacologiques ; deux étapes incontournables pour la mise au point de médicaments sélectifs et efficaces. Cette approche globale repose sur 3 domaines de compétence complémentaires :